Le comportement des belges envers les restaurants: l'après confinement

Mis à jour : mai 14


La crise a modifié nos habitudes culinaires et change notre comportement envers les restaurants. Plusieurs sondages ont été effectués afin de pouvoir évaluer ces habitudes changeantes et leurs impacts pour les restaurateurs afin qu'ils puissent s'adapter. L'un d'entre eux, effectué par AMC Global aux États-Unis, révèle que 32% des répondants s'attendent à augmenter la proportion de repas cuisinés à domicile lorsque la situation se régularisera. 40% d'entre eux ont également annoncé qu'ils épargneraient plus dans les mois qui viennent (Lalley, 2020).


La firme de conseil McKinsey & Company a également sondé les consommateurs afin de pouvoir tirer des conclusions préliminaires sur le bouleversement des habitudes de consommation. En Belgique, 25% des répondants s'accordent à dire qu'ils dépenseront moins qu'avant le début de la crise et 30% d'entre eux pensent être plus prudents quant à la manière dont ils dépensent leur argent (Demaegdt, Reynders, Hermans, & Martens, 2020). Les consultants de chez McKinsey & Company ont conclu de ces sondages réalisés dans de nombreux pays pendant la crise que les consommateurs belges sont plus pessimistes que leurs voisins européens quant à une reprise économique rapide.


Afin d'aider les restaurants belges à s'adapter à ces changements d'habitudes apparents, nous avons sondé plus de 1.500 belges répartis à travers toutes les régions et provinces du pays afin de mesurer leurs intentions de consommation dans les restaurants dans les mois qui viennent.









Belgique


Dans notre échantillon, 16% des répondants s'attendent à diminuer leur addition lors d'une visite au restaurant. 19% des répondants planifient également de faire appel à des services de restauration moins souvent qu'auparavant.



Parmi les répondants pensant dépenser moins qu'avant lors d'une visite au restaurant, 75% nous ont aussi révélé qu'ils iraient au restaurant moins fréquemment. Seulement 2% des belges qui planifient de diminuer leur fréquence de consommation pensent compenser cela par une augmentation de la note lors qu'ils iront au restaurant. 


En revanche, les belges ne semblent pas vouloir favoriser les plats à emporter et les livraisons dans les mois qui viennent. En effet, même si 18% des sondés disent penser augmenter sa proportion de livraisons et plats à emporter lors d'une visite au restaurant, 12% semble vouloir diminuer cette proportion dans les mois à venir.


Selon les résultats de notre sondage, les belges semblent accorder de l'importance aux mesures mises en place par les restaurants pour freiner la propagation du virus. Dans notre échantillon, 81% des personnes sondées pensent favoriser les restaurants mettant en place des mesures visibles facilitant la distanciation sociale.


81% des belges vont prendre en compte la distanciation sociale dans leur choix de restaurant.

Flandre


Les résultats sont globalement un peu moins marqués en Flandre, où seulement 12% des sondés prévoient de diminuer leur addition moyenne lors d'une visite au restaurant. 15% s'accordent pour dire qu'ils feront moins souvent appel aux services proposés par les restaurant, livraisons et plats à emporter inclus.



Cependant, 72% des Flamands s'attendant à diminuer leur addition moyenne pensent aussi diminuer leur fréquence de consommation dans les restaurants.


Ils semblent par ailleurs un plus enclins à augmenter leur proportion de livraisons et plats à emporter lors de leurs visites au restaurant. Un cinquième d'entre eux semble en effet vouloir augmenter cette proportion dans les mois qui viennent comparé à leur habitudes d'avant-crise, alors que seulement 11% disent vouloir diminuer cette proportion. 


En ce qui concerne la distanciation sociale, 83% des belges vivant en Flandre disent vouloir prioriser les restaurants mettant en place des mesures claires visant à favoriser la distanciation sociale entre les clients.


Wallonie


Les citoyens belges résidents en Wallonie seront probablement plus attentifs à leurs dépenses que leurs concitoyens de Flandre. En effet, 19% des sondés dans cette région affirment vouloir dépenser moins par visite dans les restaurants dans les mois qui viennent, alors que 21% cuisineront probablement plus à leur domicile. 



77% des Wallons qui disent vouloir diminuer leur addition moyenne lors d'une visite au restaurant disent aussi vouloir les fréquenter moins souvent. Seulement 3% d'entre eux pensent augmenter leur consommation par visite.


Les livraisons et consommations à emporter augmenteront probablement légèrement dans la région. 16% des wallons pensent augmentation leur proportion de plats à emporter ou de livraisons lors d'une visite au restaurant, alors que 11% d'entre eux pensent diminuer cette proportion.  


En outre, les répondants résidents dans les provinces wallonnes semblent accorder une importance légèrement moindre à la distanciation sociale dans les restaurants que leurs concitoyens du nord. 76% des wallons nous ont effectivement indiqués qu'ils prendraient cet aspect en compte lors de leur choix de restaurant.


Conclusion


Il semble donc globalement fort probable que les habitudes de consommation dans les restaurants soient significativement altérées dans les mois qui viennent. Les restaurateurs devront donc s'adapter en prenant compte de ces attitudes changeantes afin de faire un retour réussi après des semaines d'absence. Différents segments de la population affichent des résultats différents, lesquels soulignent l'importance d'une compréhension adéquate de leur clientèle cible et de leur positionnement. En outre, les résultats diffèrent grandement sur une base provinciale, indiquant que les restaurants belges auront besoin de s'adapter différemment en fonction de leur localisation.  


Les résultats ne sont pas homogènes à travers les différentes provinces du pays: jusqu'à 40% des répondants d'une province ont confirmé vouloir fréquenter les restaurants moins régulièrement.

Vous avez besoin d'informations plus précises? N'hésitez pas à nous contacter pour des conseils personnalisés et/ou les résultats détaillés de notre enquête. Assurez-vous également de nous suivre sur les réseaux sociaux et de suivre ce blog régulièrement afin de ne pas manquer plus de contenu. 




Sources


Lalley, H. (2020). HOW WILL THE COVID-19 CRISIS CHANGE CONSUMER DINING BEHAVIOR? Retrieved from Restaurant Business Online: https://www.restaurantbusinessonline.com/consumer-trends/how-will-covid-19-crisis-change-consumer-dining-behavior

Demaegdt, A., Reynders, P., Hermans, M., & Martens, K. (2020, April). Survey: Belgian consumer sentiment during the coronavirus crisis. Retrieved from McKinsey & Company: https://www.mckinsey.com/business-functions/marketing-and-sales/our-insights/survey-belgian-consumer-sentiment-during-the-coronavirus-crisis